uk-us.fr : l'actualité qui compte vraiment.

Avril 2019
Cholmondeley

La liaison supposée du prince William nous permet de découvrir une marquise dont beaucoup d'entre nous ignoraient l'existence, On trouvera beaucoup d'informations sur le marquis, la marquise et leurs résidences, Houghton Hall et Cholmondeley Castle à partir de Wikipedia, qui renvoie sur beaucoup d'autres sources. Quelque chose me disait que Cholmondeley ne devait pas se prononcer comme ça s'écrit ! J'ai vérifié sur Youglish. Effectivement, il valait mieux se renseigner.

11 février 2019

Le Président de la République aurait  dit que Christophe Dettinger n'avait pas les mots d'un Gitan. He bien moi, ça ne m'étonne pas, parce  le Christophe, il n'est pas plus Gitan que le majordome du Mexicain était British.
Réfléchissez un peu, à quoi reconnaît-on un Gitan ?
- il conduit une Mercédès, il vit dans une roulotte, il joue de la guitare et il vole des poules.
Or notre client, je l'ai lu dans les journaux, il est propriétaire de sa maison, et d'ici que ce soit un pavillon en meulière style années 20, il n'y a pas loin. Vous conviendrez que, question roulotte, c'est raté.
Pour ce qui est de la guitare, je connais un peu, et j'affirme qu'un guitariste ne peut pas risquer de s'abimer les mains. Je ne vois pas qu'un guitariste puisse faire de la boxe, et inversement.
Dernière chose, les poules. Ce qu'on lui reproche, c'est d'avoir boxé des poulets, c'est pas d'avoir volé des poules, nuance.
Tout cela pour dire que s'il ne parle pas comme un Gitan, il y a des raisons !

Pour ceux qui auraient besoin de mon expertise, vous savez où me trouver.


Scène de rue, février 2019

Un quidam promène son teckel. Un homme l'aborde en ces termes :
"- Quel beau petit chien, qu'il a l'air fûté, le petit bougre.
- C'est vrai, il est très intelligent et très affectueux.
- Je vous en félicite !
- Remarquez, ce n'a pas toujours été un teckel. C'est un ancien Doberman, qui à force d'humilité, de travail sur lui-même et d'exercices spirituels, est devenu teckel.
- Magnifique ! He bien Monsieur, c'est un chien comme cela qu'il nous faudrait pour diriger le Grand Débat !

(d'après une histoire originale de Pierre Dac, adaptée aux circonstances présentes)


Janvier 2019 Grand Débat et littérature britannique

Le grand débat me rappelle de très vieux souvenirs de lycée. C'était dans ces années un peu folles où les débats étaient très à la mode... Notre professeur d'histoire-géographie assurait aussi le cours d'instruction civique. Et , sans doute pour nous initier au débat démocratique (c'était un visionnaire !), il organisait en classe des débats sur de « grands sujets » à caractère culturel et social. Au début, nous étions très enthousiastes, car c'était un exercice nouveau. et nous étions impatients de prendre la parole. Mais il n'était pas question d'évoquer dans un cadre scolaire, surtout à cette époque, les vraies questions qui préoccupaient des adolescents normalement constitués. Par conséquent, ces grands débats n'aboutissaient à rien et se terminaient par un monologue de notre professeur. Et je me souvients que je m'amusait beaucoup plus au cours de M. Denain, notre professeur d'anglais, qui n' était sévère qu'en apparence, et nous faisait étudier The Pickwick papers.

NB : je n'hésite pas à citer nommément Pierre Denain parce que je n'ai à en dire que du bien  (il a par la suite réussi l'agrégation et poursuivi sa carrière dans l'enseignement supérieur - et j'espère qu'il est toujours de ce monde)




2018, l'année du jaune  "gilet" ?
Circule sur le net cette photo de la Reine en 2018 à Ascott (à droite) , qui semblerait démontrer qu'elle soutient les Gilets jaunes. On la voit en effet arborer un manteau jaune canari avec un chapeau assorti. En réalité, le jaune vif a toujours été une des couleurs favorites des femmes de la famille royale. La Reine-Mère portait du jaune pour son 90e anniversaire (à gauche). Et la jeune génération n'est pas en reste (ci-dessous). Le jaune semble plus que jamais à la mode dans la famille royale britannique, et c'est encore une fois Sa Majesté qui est la plus rock & roll. Et n'oublions pas qu'elle a aussi porté le vert olive (mécanicien auto dans l'ATS), puisque c'est le seul chef d'État vivant qui peut se targuer d'avoir revêtu l'uniforme pendant la Seconde guerre mondiale.



Prime à la casse
Aujourd'hui, l'Etat m'offre 4000 € pour envoyer ma voiture à la casse. Roulant peu, surtout depuis que j'ai pris ma retraite, je ne vois pas l'utilité de changer de voiture et de dépenser une fortune dans un engin qui ne me rendra pas plus de services, ne sera pas plus fiable, et certainement moins confortable. Et sur le plan de l'écologie, la fabrication d'une voiture neuve et la destruction d'une ancienne représentent une dépense d'énergie et un gaspillage de matière première extrêmement dommageables pour l'environnement. De la même façon il est absurde changer des pièces par des neuves (fabriquées le plus souvent en Chine en utilisant de l'électricité produite par des centrales à charbon) lorsqu'elle pourraient être reconditionnées. La réparation, la vraie, et particulièrement dans l'automobile, protège l'environnement bien plus que la mise au rebut de l'ancien et l'achat du neuf.
L'ennui, c'est qu'en matière d'écologie, de transition énergétique, d'énergies renouvelables, beaucoup de vérités sont  assénées par des gens qui n'y connaissent rien. On songe tout de suite à Donald Trump, qui considère le réchauffement du climat comme une plaisanterie d'étudiants gauchistes. Mais n'accablons pas Donald Trump, souvenez-vous de Claude Allègre... Il professait les mêmes théories.  Et Claude Allègre, professeur des universités,  avait même reçu la médaille d'or du CNRS en 1994. On suppose que  la médaille d'or du CNRS récompense un scientifique, un vrai. À moins que cette médaille ne soit comparable à ces  médailles attribuées lors de concours viticoles de fantaisie à de regrettables piquettes  ?

17 novembre 2018

Curieuse rencontre dans le métro

C'était une de ces nouvelles rames dont toutes les voitures communiquent. Elles sont particulièrement appréciées de ceux qui font la manche, car on fait le train beaucoup plus rapidement que dans les rames où il faut ressortir à chaque arrêt, et pour ceux qui jouent de la musique, le son se propage d'une voiture à l'autre. L'homme venait d'entrer, et avançait péniblement avec son fauteuil roulant, tenant sa sébile entre ses dents. Il avait le poil noir, pas rasé de huit jours, et quant à son origine, j'aurais bien été incapable de le dire. Il n'était pas d'ici, en tout cas. Je suis habituellement assez agacé par tous ces gens qui exercent à tous âges la profession de mendiant, et en particulier par les enfants que l'on envoie prétendûment faire la manche, et qui en réalité sont là pour vous faire les poches. Pour tout dire, je ne donne pas, et je reste sur mes gardes.

Mais cet homme était différent : il avait été amputé des deux jambes. Ce n'est pas de la pitié que j'avais éprouvé, et je n'avais ressenti aucun élan de générosité. J'avais agi par nécessité, sans réfléchir, j'avais plongé la main dans ma poche, et n'y trouvant pas de pièce de monnaie, j'avais tendu un petit billet : 10 €, pas une fortune sans doute, mais sans doute l'équivalent de sa recette de la matinée.

Je lui avais demandé : " Que vous est-il arrivé ?"

Il m'avait répondu avec un accent assez curieux : "la faute au Président de la République".

J'avais appris que Guillaume le Conquérant faisait couper les mains de ses opposants, et je savais que le Président de la République avait dans son entourage des exaltés qui ne reculaient devant rien pour plaire à leur maître. C'est vrai que l'homme portait un gilet jaune, mais tout de même, de là à passer à l'acte...
- Comment cela, la faute au Président de la République ?
- Moi, chercher emploi, et le président dit : traverse la rue pour trouver l'emploi. J'ai traversé la rue, camion est passé, gros camion, pas s'arrêter, camion volé... Et moi, plus de jambes ; pas d'emploi, le patron dit j'embauche pas cul de jatte ! La faute au Rrésident. Mais depuis, je mets gilet  jaune tout le temps".
Les Contes de l'Emmanuel (d'actualité, mais pour combien de temps ?)
2016 : petite leçon de macron-économie
2017 : L'Église du 4e commandement
2017 : l'Assignat-retraite
2018 : Échec et maths
2018 : Saint Macron
2018 : Rambo et les Jaunes
2019 : Un gilet jaune nommé Balladur
Les Contes de Saint Nicolas ( plus tellement d'actualité...)

Les contes de Noël :
2006 :
Le Noël de Petit Ane
2007 : Le petit empereur et l'Enfant-roi
2008 :
Le poulet déplumé






Les contes ordinaires
La légende de Saint Nicolas
Saint Nicolas et le bibliothécaire
Saint Nicolas et l'abbé Rézina
Sarkorgi
(voyage en Angleterre)
Annus Horribilis (visite à Londres)
Hélène Bétanlong, l'empereur et le crocodile.
Nourri au saint
Le petit écolier**
 


 Dieppe Newhaven : cent ans de paquebots. Une petite histoire de la ligne
 des origines à la fin des paquebots, c'est à dire jusqu'à l'arrivée des car-ferries (1963), aux Editions Jourdan.


Lu dans Paris Normandie, l'annonce de ma conférence  à Dieppe le 7 avril 2018. Tout est vrai sauf mon cv, car s'il est exact que j'ai assuré quelques enseignements à l'université de Rouen en qualité de vacataire, je n'ai jamais prétendu y être professeur. Pour se dire professeur dans l'enseignement supérieur, il faut appartenir au corps des professeurs des universités, ce qui n'était pas mon cas. J'étais conservateur de bibliothèque, j'ai mon  diplome supérieur de bibliothécaire, un doctorat (nouveau régime) de l'université de Paris III, et je n'ai jamais prétendu à autre chose.
Je ne sais pas de qui Paris-Normandie tire ses informations. Je sais bien qu'il n'y a aucune intention de nuire, mais je constate que l'on donne des titres à des gens qui ne les ont pas sans leur demander leur avis, tandis que d'autres se parent de diplômes qu'ils n'ont jamais obtenus, ou de grades qui ne leur ont jamais été accordés. Tout ceci est d'un ridicule achevé. En revanche, l'usage admet que les marionettistes qui animent Polichinel se parent du titre de professeur (Punch Professor).
Il n'y a qu'un titre dont on puisse se prévaloir sans en donner la preuve et sans que personne ne puisse le contester, c'est celui de cardinal in pectore. Un cardinal nommé par le Pape dans le secret de son coeur, et dont il n'a pas souhaité rendre le nom public. Imparable .
    

Octobre 2018
En faisant des recherches sur les accidents survenus en Manche centrale pour la mise  à jour de mon livre Cent ans de paquebots, l'histoire de la ligne Dieppe Newhaven à travers récits et témoignages, j'ai relevé de curieuses coïncidences.

On peut se demander s'il n'y a pas des noms qui portent malheur, et s'il ne faut pas y réfléchir à deux fois avant de baptiser un navire. Ainsi, le nom de Sa Gracieuse Majesté, la Reine Victoria, est associé à trois navires qui ont connu un sort tragique. Le premier, le steamer Victoria, qui assure le service des Indes, fait naufrage en 1856 en vue d'Aden. Le second est un petit vapeur à roues à aubes de la ligne transmanche Dieppe-Newhaven. Il fait naufrage au Cap d'Ailly en 1887. Le troisième, le cuirassé Victoria, un des fleurons de la Royal Navy, est éperonné à la suite d'une manœuvre malencontreuse par le HMS Camperdown au large de Tripoli. Une brèche est ouverte sous la ligne de flottaison. Le Victoria coule en 13 minutes, entraînant dans sa perte 358 officiers et matelots dont le Vice-amiral Tryon. C'était le 22 juin 1893.

Le 20 mai 1921, dans la Manche, le paquebot britannique Benalla ayant à son bord 1450 personnes, entre en collision avec le vapeur Patella. Malgré une énorme déchirure de la coque, le capitaine parvient à échouer son navire à Pevensey : Les passagers sont débarqués à Newhaven, on ne déplore aucune victime. Mais il se pourrait bien que, tout comme Victoria, le nom de Benalla porte la guigne !

Un compte-rendu de l'accident du Benalla intitlué Catastrophe évitée a été publié dans le Journal de Rouen du 20 mai 1921, p.2

J'ai fait part de ce fait plutôt cocasse à Paris-Normandie, pensant qu'ils allaient le publier dans le Courrier des lecteurs. Cela me semblait d'autant plus approprié que le Journal de Rouen est l'ancêtre de Paris-Normandie. Et ce n'était pas de mauvais goût, car le naufrage du Benalla (le paquebot, je précise) n'avait fait aucune victime. Aucune réponse : notre journal local craindrait-il l'ire élyséenne ?



Juin 2018
Les assiettes commandées par l'Elysée font couler beaucoup d'encre. Elles seront payées par nos impôts. On savait ce qu'était l'assiette de l'impôt, on découvre l'impôt de l'assiette ! Outre-Manche, la Royal Collection commercialise des copies des services utilisés dans les demeures royales. Ainsi, les assiettes de Tournai, commandées par  d'Orléans en 1787, et rachetées par le roi George IV (par l'intermédiaire d'un collectionneur, pas dans une foire à tout). Décorées de l'histoire naturelle des oiseaux de Buffon, elles sont faites à la main, avec des procédés traditionnels. Un peu chères, et ne vont ni au lave-vaisselle ni au micro-ondes
.




19 mai 2018 : le Royal Wedding a eu le mérite d'enrichir  notre vocabulaire. Jusque là, nous ignorions ce qu'est un  fascinator.
9 avril 2018 : blocages dans les universités. Le ministre assure que les examens auront lieu, quelles que soient les circonstances. On envisage les QCM "en ligne", les compositions à rendre par e-mail, peut-être les interrogations par téléphone. Nous regrettons que les pouvoirs publics négligent - volontairement semble-t-il - cet outil de communication extraordinaire que constitue la télépathie. D'une façon ou d'une autre, entre les rattrapages de cours bricolés, les épreuves simplifiées ou abrégées, les examens par smartphone et les notes charcutées, on se retrouvera comme à l'École des fans, tout le monde reçu, et les parents ravis !


18 mars. Une idée lancée par The LonDog
En 2017, ils n'étaient qu'une centaine.L'édition 2018 de la Sausage Walk en a rassemblé plus de 1000 à Greenwich Park. Tout le monde était chaudement vêtu car il faisait très froid ! La sausage walk, on l'aura deviné, c'est la promenade des teckels..
Sur la photo, Queen et Rac du Granit bleu (tous deux aujourd'hui au paradis des teckels).

10 mars 2018. la vache parfaite de Bill Gates  voilà qui donne froid dans le dos. Les manipulations génétiques pour créer une machine vivante à faire du lait sous tous les climats, l'animal transformé en outil à faire de la bouffe. Si Théodore Monot avait vu ça ! Bill Gates ferait mieux de s'en tenir à sa chaussure et  chercher le Windows  parfait qui ne plante jamais, qui n'a aucune faille de sécurité, d'une imperméabilité absolue aux virus. et si intelligent qu'il se répare tout seul - Mais c'est peut-être plus compliqué ?

8 mars 2018. Donald Trump menace d'appliquer des droits de douane sur l'acier et l'aluminium importé. L'Europe pourrait décider des mesures de rétorsion, en frappant de taxes des produits américains comme le beurre de cacahuètes (c'est du moins ce que j'ai entendu à la radio). Ce n'est pas avec cela que l'on va effrayer l'Amérique !

Septembre 2016 : lpswich a recruté son hedgehog officer. Elle s'appelle Alexandra North, elle a 25 ans, elle est diplômée en zoologie, en gestion de l'environnement et biodiversité, et a été choisie parmi 150 candidats. À la voir aussi souriante, on a envie de devenir hérisson.

9 novembre 2016.  Une nouvelle est tombée, qui remet en cause beaucoup de choses. Je ne parle pas de l'élection de Donald Trump, mais d'un évènement plus lourd de conséquences, pour moi en tout cas,  la fermeture de 30 magasins Marks and Spencer au Royaume Uni, la fermeture des 7 magasins français et la suppression partielle ou totale dans 45 magasins des rayons vêtements/maison au profit de la seule alimentation. Lorsque comme moi on achète depuis un demi-siècle ses sous-vêtements chez  Marks and Spencer, on se demande ce qu'il convient de faire.
https://www.theguardian.com/business/2016/nov/08/m-and-s-marks-spencer-close-80-stores-major-overhaul
13 juillet 2016 : c'est la date limite de dépôt des candidatures à l'emploi de Hedgehog Officer, proposé par Ipswich, Suffolk. On imagine que les candidats ont été nombreux. Nous vous tiendrons au courant et essaierons de connaître le nom de l'élu (e).
La description de l'emploi (ce qu'on appelle "profil de poste")


1er juillet 2016: Un spectale que l'on ne reverra probablement plus.

Les XJ 40 sont désormais interdites dans la capitale. Celui qui en possède une et habite Paris ne peut plus sortir de son garage pour aller faire un tour à la campagne, et si jamais il a réussi à sortir nuitamment, il n'a plus le droit de rentrer chez lui.
Les voitures de collection  pourraient circuler, mais cela veut dire 30 ans d'âge minimum et surtout, carte grise de collection.
Tout ceci est idiot. Un deux roues à moteur deux temps qui fonctionne avec un mélange huile/essene (cyclomoteurs, scooters de 49.9 cc3) pollue 20 fois plus qu'une XJ40. D'autant que, comparativement  à la cylindrée, la consommation d'un petit scooter est extravagante : 2 litres/100 pour un moteur de 50 cm3 ! voir : Le Monde Planète
Quant au diesel, s'il est mal réglé ou mal entretenu, quel que soit son âge, c'est une catastrophe.
À l'âge de 37 ans, Lucy Jordan avait réalisé qu'elle ne traverserait jamais Paris en voiture de sport avec le vent tiède dans les cheveux...On sait comment ça s'est terminé. Toutes celles et tous ceux qui rêvaient de traverser Paris en roadster type E ou plus modestement en XJS devront se contenter de la banlieue.
Merci Madame Dalgo, ça c'est socialo, à défaut d'être écolo !
L'ennui, c'est qu'une Jaguar, même antique, dans certaines banlieues, ça craint.




NB : je suppose que l'interdiction ne s'applique pas aux véhicules qui défilent le 14 juillet, car il me semble qu'il y en a  beaucoup qui sont largement antérieurs à 1997. Ne parlons pas des blindés VXB de la gendarmerie qui ont 45 ans d'âge et qui devraient être interdits dans Paris.

Les 2 cv Cochonou du Tour de France vont encore cette année (2016) pouvoir entrer dans Paris et remonter les Champs-Elysées. Elles sont bien évidemment antérieures à 1997 mais cela m'étonnerait qu'elles aient une carte grise "collection". Il s'agirait donc d'une mesure dérogatoire, en faveur  non pas tant de la 2cv que du saucisson.
J'en déduis qu' Annie aime le saucisson.



Que l'on ne me dise pas qu'il suffit de demander la carte grise collection, il m'a fallu 6 mois pour faire immatriculer mon Opel Kadett en collection. C'est certain que depuis que les guichets des préfectures ont été supprimés et que tout se passe en ligne, ça va beaucoup mieux !


LE BREXIT

Première chose, ce n'est pas l'apocalypse. L'Angleterre flotte toujours et ne menace pas de sombrer, on trouve toujours de la Marmite sur les rayonnages des supermarchés, les mauvaises herbes n'ont pas envahi les gazons oxoniens...La livre ne s'est pas effondrée : la dépréciation face à l'Euro sembe se stabiliser au alentours de 15%, ce qui était souhaité par certains. Après une forte baisse de courte durée, la bourse a repris des couleurs. Les conséquences ne seront vraisemblablement pas aussi dramatiques qu'on veut nous le faire croire. Les Britanniques en tireront-t-ils un bénéfice appréciable ? L'avenir nous le dira.
En fait, l'Angleterre a failli manquer de Marmite, car Unilever avait décidé d'augmenter tous ses prix, pour compenser la chute de  la livre. Tesco ne l'avait pas entendu ainsi, et retirait immédiatement les produits Unilever
(dont la Marmite) de son site de vente en ligne . Le 13 octobre 2016, un accord était trouvé, et la Marmite revenait sur le site de Tesco. http://www.bbc.com/news/business-37639518

Ce qui est certain, c'est que le Royaume-Uni a donné au monde une belle leçon de démocratie. Le peuple s'est prononcé, le gouvernement se plie à sa volonté. On ne peut pas en dire autant chez nous : on se souvient en France du référendum de 2005 !

Pour suivre de près, le répertoire de sites  de Sylvia Milne British Government and Politics


Ce qui est hélas encore d'actualité :

DOCTORAT SANS THÈSE DOCTORAT FOUTAISE


La validation de l'information sur Internet : c'est le thème d'un certain nombre de stages ou séminaires qui à mon avis sont parfaitement inutiles (sauf pour l'intervenant dont c'est le gagne-pain)  car l'information, où qu'elle soit, et quel que soit le support, mérite toujours d'être mise en question, et dans la mesure du possible vérifiée. Une ineptie n'a pas plus de valeur imprimée sur papier bible que diffusée sur Internet ou à la télévision. La lecture de Bouvard et Pécuchet nous rappelle que l'imprimé n'est pas "parole du Vieux Gilles". Le texte de ma petite intervention dans le cadre du colloque de 2013 (université de Rouen) : Bouvard et Pécuchet ou le nouveau manuel du bibliothécaire.


Novembre 2014 : mise en service d'un bus bio entre Bath et Bristol, surnommé aussi le Poo Bus (Cacabus)
http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/first-uk-bus-powered-entirely-by-human-waste-goes-into-service-in-bath-and-bristol-9872198.html

Ce n'est pas très nouveau, un certain nombre de fermiers roulent au méthane produit à partir de fumier, mais c'est la première fois qu'on l'utilise pour un véhicule de transport en commun affecté à un service régulier. La décoration du bus n'est pas du meilleur goût.

Novembre 2013 : une députée libérale part en guerre contre une réglementation européenne qui permettrait à des préparations ne contenant que 50% de sucre d'étre qualifiées de confitures. Elle donne l'exemple des confitures françaises qui ne seraient que de la pâte à tartiner aux fruits. Cette dame ne doit pas souvent faire ses courses elle-même dans les grandes surfaces : on constate que les confitures françaises (Bonne Maman) qui figurent en bonne place sur les rayons de Tesco et Sainsbury contiennent 60% de sucre. On remarquera aussi que beaucoup d'hôtels en Angleterre se fournissent en confiture "Bonne Maman", et que l'orange marmalade traditionnelle devient l'exception. Il n'y a guère que dans des établissements de luxe que l'on peut trouver une "thick cut orange marmalade". Le problème n'est pas tant le contenu en sucre : les fabricants continueront à faire des confitures à 60%, d'autant que ce n'est pas le sucre qui majore le prix de revient. Il vaudrait mieux s'attaquer aux confitures discount qui contiennent tout juste 20 g de fruits pour 100 g.

29 aout 2013 : Un os dans le hamburger : des milliers d'employés de McDonald's et d'autres chaînes de restauration rapide américaines ont prévu une nouvelle journée de grève, jeudi 29 août, pour réclamer de meilleurs salaires et un meilleur traitement. Les grévistes réclament un salaire minimum de 15 dollars de l'heure, soit plus du double de l'actuel salaire minimum de 7,25 dollars payé par de nombreux fast-foods, et la possibilité de se syndiquer.
http://abcnews.go.com/Business/wireStory/fast-food-strikes-set-cities-nationwide-20100009

Juin 2013 :  l'Armada vient à Rouen : pendant  jours, nous avons sur les quais le spectacle des grands voiliers.

1er janvier 2013 : décès à 85 ans de Patti Page, presqu'inconnue en France, en dépit de plus de 100 millions de disques vendus dont la célèbre Tennessee Waltz. Si je dis qu'un de ses grands succès a été adapté par Line Renaud, ça ne va rajeunir personne.

23 novembre 2012 : L'Angleterre est une ile, on y va en bateau. Une nouvelle page, qui tente de recenser les documents et les témoignages sur la navigation transmanche et son histoire.et en particulier sur la liaison Dieppe-Newhaven.

22 novembre 2012 : Pegasus Bridge, la bataille juridique continue. L'association ASPEG (Françoise Gondrée) se pourvoit en cassation. La Cour de cassation, Premier chambre civile, casse partiellement l'arrêt de la Cour d'appel de Caen (arrêt du 10 avril 2013). Mais ce n'est vraisemblablement pas terminé.

15 février 2012 : un nouveau moteur de rechercherche français : http://www.qwant.com

Mai 2012 : après bien des ennuis du côté de l'hébergeur, uk-us.fr reprend son fonctionnement normal, avec mises à jour régulières et corrections.

Le Jubilee de diamant a donné lieu à la commercialisation d'une multitude de produits dérivés, certains d'un goût douteux. Les bonbons acidulés sont encore dans ce qui se fait de plus sobre.

Mass Observation a recueilli des témoignages d'anonymes à l'occasion du Diamond Jubilee.

Les bibliothèques du West Sussex préparent le centenaire de la déclaration de guerre de 1914 : un vaste projet de numérisation est en cours, visant à rendre compte des bouleversements introduits par la guerre dans la société britannique.

Du bacon et des saucisses, oui mais pas à n'importe quelle condition. Les cages à truies seront interdites à partir du 1er janvier 2013 dans les 27 pays membres de l'Union européenne. Nous rappelons qu'elles sont interdites au Royaume-Uni depuis 1999, grâce à l'action de Compassion in Word Farming. A ceci près que dans de nombreux pays de l'EU, l'interdiction n'est pas respectée.

Juin 2011 : La British Library va numériser en partenariat avec Google 250 000 livres, de la Révolution française à 1870. Beaucoup de documents anglais, mais aussi beaucoup de livres français, en tout 40 millions de pages. On peut s'attendre à une numérisation de qualité, et non à un pdf dégradé comme sur Gallica. http://pressandpolicy.bl.uk/Press-Releases/The-British-Library-and-Google-to-make-250-000-books-available-to-all-4fc.aspx
Le coût de la numérisation sera entièrement pris en charge par Google, sans que le contribuable britannique ait un penny à verser. Monsieur Jeanneney peut en manger son chapeau.

Novembre 2010 : à Bournemouth, une église méthodiste est transformée en Tesco Express : voir l'article du Daily Mail (avec les photos) . Rappelons que Margaret Thatcher était méthodiste et fille d'épicier. Dieu n'est pas l'ennemi du commerce de détail, mais de là à imaginer des liens entre méthodisme et épicerie...

24 août 2010 Nous avons vu la video qui a scandalisé l'Angleterre : Mary Bale, une habitante de Birmingham, caressant un petit chat, puis le jetant dans une poubelle. Dieu l'a punie par avance : il ne lui a pas donné un physique avantageux, et à 45 ans, elle en paraît beaucoup plus : c'est bien simple, avant de connaître son identité, tous les commentateurs la qualifiaient de mamy indigne... Le petit chat, qui du reste a survécu à l'aventure, est vengé !

18 août 2010 : Le piper de légende n'est plus : Nous apprenons avec tristesse que Bill Millin s'est éteint paisiblement le 18 août 2010, à l'hopital de Torbay, à l'âge de 88 ans. Il avait fait en 2003 un accident cardio-vasculaire, et depuis, vivait dans une maison de retraite médicalisée, à Dawlish, Devon. La plupart des journaux britanniques, Ouest-France et le New York Times, ont fait paraître une notice nécrologique. Bill n'aura pas eu le temps d'assister à l'inauguration de sa statue à Coleville-Montgomery. Il faut lire son livre, Invasion (La cornemuse du D Day en français) : on comprend que le Great Higland Bagpipe n'est pasqu'un simple instrument de musique, et qu'un piper ne peut pas véritablement mourir.


Voyage dans l'Ouest, du Wyoming au Canada : une collection de cartes postales du début des années 50

Retour accueil