Les questions religieuses 
au Royaume-Uni par Philippe Rouyer

Annuaires en ligne Bases de données Dictionnaires Encyclopédies Méthodologie Vie pratique

Eglises virtuelles : il y avait l'Eglise visible, l'Eglise invisible, et voici maintenant les églises virtuelles. Contrairement aux apparences, il ne s'agit pas de plaisanteries, et ces églises en 3-D ont reçu l'approbation des églises officielles. Il y a là matière à réflexion, car ces pages Web sont autant de témoignages sur une attitude différente vis à vis de l'Eglise dans les pays anglo-saxons.
Church of Fools : méthodiste, sur le site du magazine électronique Ship of Fools. Difficile de résumer Ship of Fools, il faut aller voir. Depuis 2004, le site a évolué, on peut même aujourd'hui sonner les cloches !
The Virtual Church ( Harvest Field Church, Cheltenham, England).

Non point virtuelle, mais gonflable, the Inflatable Church : une invention britannique, aux mille et une applications.

The Celtic Christianity E-Library : une collection déjà impressionnante de textes, toujours en anglais contemporain, parfois en latin et anglais. Chaque texte est précédé d'une introduction, et complété de liens vers d'autres textes numérisés, ou vers d'autres versions des mêmes oeuvres. Un instrument de travail remarquable, qui malheureusement semble avoir disparu du Web, bien qu'encore signalé par plusieurs sites.
Pour l'Irlande, collection de documents en ligne (voir dans la série ecclesiology) sur CELT (Corpus of Electronic Texts). Ce corpus, limité il faut en convenir, va se développer.
Sacred Texts : the Internet Sacred Text Archive : mérite au moins trois étoiles. On y trouve à peu près tous les textes sacrés des grandes religions du monde, mais aussi beaucoup d'ouvrages du 19e siècle, témoignages sur les pratiques religieuses dans les Iles Britanniques, ouvrages d'ethnologie, observations de voyageurs sur les survivances du paganisme celtique. On peut aussi acheter le CD du site ( fermeture programmée ?)
The Best of Christian Classics : est-ce le "best", et la sélection semble assez orientée. Mais on peut y lire beaucoup de textes difficiles à trouver ailleurs.
Documents primaires relatifs à l'histoire de l'Eglise : mise en ligne par l'Université de Hanovre de Documents illustrative of English Church History, ed. by Henry Gee & William John Hardy.- New York : Macmillan, 1896.
Theology from a Bunch of Dead Guys
  : Hall of Church History, de Phil Johnson. Nous sommes ici dans la partie historique de Grace to You, site associé au programme radiophonique du même nom (c'est à dire en terre calviniste). Grace to You diffuse la théologie de John MacArthur, vend des cassettes, des livres, des fichiers MP3, des croisières à thème, et propose également un extraordinaire choix de liens vers les oeuvres en ligne des Puritains, des Presbytériens, des Baptistes, Anabaptistes, Arminiens, Méthodistes, ...avec des textes "introuvables", tels que ceux d'Andrew Gray ou de William Guthrie. Des auteurs catholiques aussi, comme Madame Guyon, dont l'influence sur John Wesley n'a pas été négligeable. Même ceux qui ne partageraient pas les positions de John MacArthur ne pourront que s'enthousiasmer (le terme s'impose) devant la variété et l'abondance des sources.
Amazing Grace : la vie étonnante de John Newton, et du plus célèbre cantique de tous les temps (avec les paroles) dont on célèbre en 2013 le 240e anniversaire. En France, Amazing Grace fait même aujourd'hui partie des chants de la messe catholique. Cadet de la Navy, dégradé au rang de simple matelot, puis marin de commerce, et capitaine de navire négrier, John Newton a fait l'expérience de la conversion évangélique en 1748, et finalement est devenu ministre du culte méthodiste. Il est l'auteur de plus de 300 cantiques. La Bibliothèque du Congrès a recensé plus de 3000 enregistrements d'Amazing Grace. Voir aussi The John Newton Project
Day One : a pris la suite de The Lord's Day Observance Society, qui depuis 1831, milite pour le repos dominical (et le maintien des rencontres de football le samedi après-midi).

L'Église catholique dans les Iles Britanniques
 

Nuns' Island Monastery : en Irlande, à Galway, le site des Clarisses. On ne peut pas dire qu'on y trouve des documents primaires, mais il s'agit d'une première. Gai, simple et bien fait, c'est sans doute le premier site Web d'une communauté de contemplatives. Pas encore d'E-mail pour correspondre, il faut écrire.
The Catholic Church in England and Wales : beaucoup de documents, rapports, études, position officielle de l'Église.
John Fisher : une page de Luminarium qui indique des liens vers les textes en ligne du Bienheureux John Fisher, évêque de Rochester, décapité sur ordre de Henry VIII.
Il est de ceux qui font les bons amis, car John Talbot, 16th Earl of Shrewsbury, chef de file des catholiques anglais et promoteur de l'homéopathie, était surnommé The Good Earl John. On pourra lire certains de ses textes en intégralité sur GoogleBooks, et en particulier sa Letter to Ambrose Lisle Phillipps, décrivant les deux stigmatisées du Tyrol, Maria von Mœrl et Domenica Lazzari (2e ed. de 1842)
Teresa Helena Higginson : mystique catholique , la modeste institutrice fut aussi une stigmatisée. Dans son intégralité, le livre de Cecil Kerr (1926) avec des lettres de Teresa Higginson et divers documents primaires.

De nombreux prêtes français non-jureurs (à peu près 10 000) purent trouver refuge en Angleterre, où ils furent particulièrement bien accueillis. Ils contribuèrent certainement à changer l'image du catholicisme en Angleterre, et furent à l'origine de conversions. On trouvera sur Gallica le petit ouvrage de l'Abbé Hubert Mailfait, la Déportation et l'exil du clergé français pendant la Révolution.


Apparitions de la Vierge : déclarations officielles des 12 témoins de l'apparition de Knock (Irlande) du 21 août 1879. The shrine of Our Lady of Walsingham : un lieu de pélerinage pour les Anglicans, mais aussi pour les Catholiques. Documents primaires à la rubrique "archives" du site officiel. En 1061, Richeldis de Faverches, la jeune veuve du seigneur de Walsingham, eut trois  visions de la Vierge, qui lui montra la maison de Nazareth et lui demanda d'en faire construire une réplique.
On trouvera beaucoup de documents sur le site des archives de Wlasingham et bien entendu le texte de la Pynson Ballad.
Le site catholique du sanctuaire
Le site anglican du sanctuaire

Croagh Patrick (La montagne St Patrick) comté de Mayo, Irelande. Patrick a gravi la montagne puis parvenu au sommet, a jeûné pendant 40 jours. Après quoi, il bâtit une petite église. C'est aujourd'hui un haut lieu de pélerinage pour les Catholiques, et particulièrement pour les catholiques Irlandais.


L'année 1873 marque le renouveau des pélerinages. Les catholiques britanniques participent au grand étonnement de leurs concitoyens, au grand pélerinage de Paray-le-Monial. Conduits par le Duc de Norfolk; entre 700 et 800 pélerins britanniques traversent la Manche, passant  par Dieppe-Newhaven (car c'est l'agence Cook qui organise le voyage).
On voit sur le dessin, oeuvre d'Elizabeth Thompson-Butler, récemment convertie au catholicisme; les pélerins au départ de Newhaven.On chantera le Magnificat en arrivant à Dieppe.
Elizabeth Thompson participait au déplacement à la fois comme pélerin, et comme envoyée de The Graphic.
Encyclopédies
 
World Wide Encyclopaedia of Christianity: il s’agit en fait d’un portail d’accès vers plusieurs encyclopédies en ligne (dont The Catholic Encyclopaedia).
La
Christian Classic Etheral Library
réunit des ouvrages assez anciens (tombés dans le domaine public), parmi lesquels de grands classiques tels que
Bede’s Ecclesiastical History of England.
Clergy of the Church of England Database : tous les ministres de l'Eglise d'Angleterre de 1540 à 1835. Il ne s'agit pas de documents primaires, mais d'un dictionnaire biographique qui permet de clarifier les choses et d'éviter des confusions.
Avant la réforme
  John Wycliffe
John Wyclife's Translation of the Bible : peut être déchargée en ligne dans son intégralité sur le site du Wesley Center for Applied Theology.
La réforme anglicane, l'anglicanisme
 

Le site officiel de l'Église d'Angleterre English Reformation Sources : les textes essentiels transcrits de Documents Illustrative of English Church History, edited by Henry Gee and William John Hardy (London: Macmillan, 1914).

The Book of Common Prayer
The Book of Common Prayer Website : toutes les versions, pour toutes les églises se réclamant de l'Anglicanisme, (Angleterre, Irelande, Ecosse, Canada, Nouvelle Zélande, US Episcopal Church, etc.), dans un choix de formats. Liens vers la lithurgie et des ouvrages en ligne. Un site très dynamique, fréquemment actualisé.
Lessons for grace : an anglican history history of anglicanism : bref, mais très clair avec l'essentiel (Christian education classes over the Internet by the Rev. Rowan Greer). Richar Hooker : a bibliography compiled by William S. Peterson The Works of Thomas Cranmer edited for the Parker society by John Edmund Cox.- Cambrige University Press, 1844-1846. Un ouvrage conséquent : 2.8 Mo en txt, 90 Mo en pdf ! Tyndale Society : biographie, tables des matières des publications de la Tyndale Society, nombreux liens.
The Friends of William Tyndale : l'histoire détaillée de la Bible dans l'anglais du peuple, avec quelques textes en ligne de William Tyndale, avec une liste impressionnane de liens. Il semble que l'intégrale des oeuvres de Tyndale ne soit pas encore pour demain.
Canon Law in the Anglican Communion, site personnel établi en collaboration avec The Society of Archbishop Justus (Anglicans américains). Actuellement en construction, Canon Law constituera à terme une bibliothèque électronique du droit canon. The Anglican Library : collection de textes électroniques se réclamant de la tradition anglicane.
The English Reformation : documents primaires en ligne (par Lauric Henneton)
Daemonology : le texte de la Démonologie de Jacques 1er ne se trouve pas facilement sur le Web. Il est ici transcrit par les soins d'un parculier.La transcription semble exacte, mais il serait prudent de s'en assurer, même si le transcripteur a l'air honnête
Edith Cavell : la vie d'une "sainte" anglicane, infirmière pendant la première guerre mondiale, avec les témoignages des témoins de ses derniers instants
.


Je tiens à signaler les thèses d'État de deux de mes excellents maîtres,
- L'Anglicanisme de Richard Hooker (1977), d' Olivier Loyer. Tous ses
étudiants se rappellent sa bienveillance et nous avions peur de le décevoir.
Son décès prématuré a été une grande perte pour les siens mais aussi
pour l'Université.
- Lancelot Andrewes le prédicateur : aux sources de la théologie mystique de
l'Eglise d' Angleterre
(1984), de Nicolas Lossky. Nous n'étions pas en
mesure d'apprécier l'étendue de son savoir, mais la perfection  de son
anglais nous subjugait.
C'étaient des gens de cette qualité que nous avions pour assistants et  maîtres-assistants à l'université de Paris X Nanterre dans les années 65-70.
Les chargés de TD d'aujourd'hui ne sont bien évidemment pas du même
calibre !
Lancelot Andrewes : textes en ligne un peu partout, mais aussi et surtout sur le Project Canterbury (anglicanhistory.org) The Works of Richard Hooker (sur Luminarium)
Les Baptistes
 
The Old Faith Library : projet en cours de développement, visant à mettre en ligne les textes des Baptistes de la première génération (Particular Baptists of London).
Primitive Baptist Creeds of Faith : les textes de référence, dont la First London Confession of Faith.

Charles Haddon Spurgeon
: tous les sermons en ligne du Prince des prédicateurs sur l'Asia Pacific Institute of Biblical Studies
The Church of Scotland
  Tous les documents , constitution, actes de l'Assemblée générale etc sur l'extranet de la Church of Scotland
Documents historiques de l'Eglise presbytérienne sur le site du Center for Reformed Theology and Apologetics
The John Knox Resource : biographie, liens vers les oeuvres de John Knox en ligne (textes hébergés sur Still Waters Revival Books)
Le Puritanisme
 
Annuaire de sources primaires relatives au puritanisme en Angleterre et surtout en Nouvelle Angleterre (site personnel de Lauric Henneton). Fire and Ice : Puritan and Reformed Writings : présente des extraits significatifs, mais peu de textes dans leur intégralité. Le site peut être déchargé dans sa totalité (1,85 Mo compressé) sans faire appel à un aspirateur de site (off line browser). The Richard Baxter Homepage : biographie, bibliographies, essais, liens vers les textes de Richard Baxter (site personnel). The Complete Works of John Bunyan : l'intégrale en ligne, en txt, rtf ou pdf.
Les Caroline Divines, Le Mouvement d'Oxford, les Anglo-catholiques
 

Project Canterbury : un site très riche qui propose de très nombreux textes en ligne : sermons, « Tracts », documents officiels, liturgie, essais. Abondante bibliographie.
John Donne Sermons : l'intégralité des sermons de John Donne avec logiciel de recherche dans les Online collections de BYU. Une lecture austère à n'en pas douter, mais on s'y laisse prendre.Voir aussi John Donne le poète à la page Littérature britannique.
George Herbert, 1593-1633 : accès aux oeuvres en ligne Newman Reader : sur un site très complet, la totalité des oeuves du Cardinal Newman

Méthodisme
 
John Wesley et la naissance du Méthodisme Methodist Archives and Research Center : John Rylands University of Manchester. Accès à d'importants documents primaires et secondaires, notamment une excellente sélection d'articles parus dans des prédiodiques du XVIIIe et du XIXe siècle. Peut-être le site le plus riche sur le Méthodisme. Pas de documents ici, mais le catalogue en ligne de la Wesley Center Collection (Bibliothèque de la Wesley Historical Society) Wesley Family Letters and Manuscripts : fac-simile (Drewe University) Wesley Manuscripts & Memorabilia (Bridwell Library, Perkins School of Theology, Southern Methodist University) British Methodism and the Poor : une cinquantaine de documents en ligne sur une exposition en ligne du Methodist Archives and Research Center cité plus haut. Vie et oeuvre de John Wesley (nombreux documents primaires en ligne) Le méthodisme à Terre-Neuve et au Labrador An Authentic Narrative of Some Remarkable and Interesting Particulars in the Life of ***** [John Newton] ...- London, 1765 : sur Google Books, l'autobiographie de l'auteur de Amazing Grace. The John Newton Project : un projet ambitieux, à suivre.On y trouve l'intégrale en ligne, des écrits de John Newton, y compris son journal.
Olney hymns : sur Christian Etheral Libray, le recueil des Hymns de la paroisse d'Olney qui vit la création de Amazing Grace en 1772.

John Newton Project : oeuvres complètes en ligne, dont son Journal.
The Works of John Newton : sur Internet Archive.
A Biography of John Newton by John Dunn, 1994. New Creation Teaching Ministry : permet d'avoir rapidement une vue d'ensemble sur une vie tumultueuse.
Oeuvres de John et Charles Wesley On peut dire que les étudiants ont de la chance aujourd'hui car je me souviens d'une époque où, en France, il fallait aller à la BIbliothèque Nationale pour consulter le Journal de John Wesley ! Wesley Center for Applied Theology : les oeuvres de John et Charles Wesley, presque dans leur intégralité, avec les oeuvres des théologiens et mystiques qui ont influencé John Wesley. De surcroît, les 30 volumes de : A Christian Library : Extracts from and Abridgments of the Choicest Pieces of Practical Divinity Which Have Been Published in the English Tongue," publiés par J. Wesley en 1750.
The Sermons of John Wesley The Hymns of Charles Wesley (fichiers midi pour 40 cantiques)
A Collection of Hymns for the People Called Methodists John Wesley's Notes on the Bible The Journal of John Wesley Sermons on several Occasions A Plain Account of Christian Perfection
George Whitefield
Sermons of George Whitefield
The George Whitefield Homepage : nombreux essais en ligne, sermons de G. Whitefield, bibliographies. Site personnel par l'auteur de The Richard Baxter Homepage.

Sur Google Print, l'intégralité du volume 3 de A Select Collection of Letters of the Late Reverend George Whitefield ...1734 to 1770, London: Edward & Charles Dilly, 1771. Le volume 3 contient la correspondance de 1753 à sa mort et le rapport sur l'orphelinat de Georgie (509 p.
Les Presbytériens The John Knox Resource : biographie, liens vers les oeuvres de John Knox en ligne (textes hébergés sur Still Waters Revival Books)
Les mystiques

Precious Documents of the Past : ici encore, des documents qu'il n'est pas facile de se procurer. Les textes prophétiques de la grande mystique Jane Lead, les oeuvres de William Law , les "early shakers". À l'exception des "Manuscripts of the Early Shakers", dont nous n'avons souvent que des extraits, les oeuvres sont présentées dans leur intégralité. L'influence de Law sur John Wesley fut considérable.
Spirituality : la bibliothèque du College of Saint Benedict - St John University tient à jour un guide des ressources Internet en théologie. Sur la page Spirituality, des liens commentés vers les oeuvres en ligne des grands mystiques anglais du Moyen-Age (l'ensemble du guide mérite plus qu'une visite). Même si l'on ne court pas immédiatement s'acheter un cilice, il est difficile de ne pas être fasciné par la vie et l'oeuvre de ces personnages exceptionnels.
The Cell of Self-Knowledge Seven Early English Mystical Treatises : un ouvrage publié pour la première fois en 1521, que l'on trouve ici en gif, en txt, en rtf, en txt zippé, en rtf zippé, bref sous toutes les formes possibles. Incendium Amoris
de Richard Rolle, l'ermite de Hampole, version en ligne sous divers formats d'une édition imprimée de Manchester (1915 ?) - The Internet Archive.
The Book of Margery Kempe , c. 1430 : peut-être la première autobiographie en anglais (Rochester University Library).
The Scale of perfection de Walter Hilton une édition critique remarquable par Thomas H. Bestul
The Scale of perfection : une version en anglais moderne éditée par un oratorien, B. Dalgairns.
Julian (Juliana) of Norwich : une bonne page sur Luminarium . C'est surtout sur le Godsfriends Website que l'on trouvera le plus d'informations et de textes.
Voir Teresa Higginson à la rubrique L'Église catholique. Teresa Higginson est un des rares exemples de stigmatisée dans les Iles britanniques. L
e livre de Cecil Kerr (1926) reproduit  des lettres de Teresa Higginson, ses prophéties et divers documents primaires.

Revivalists, Evangélistes
 

Jonathan Edwards' Website : On peut s'étonner de voir Jonathan Edwards figurer sur les pages consacrées aux problèmes religieux du Royaume-Uni. Il faut cependant tenir compte de l'inflluence d'Edwards sur les méthodistes des premières années, surtout Whitefield. Beaucoup de documents, les écrits philosophiques et scientifiques, la théologie, les sermons, de l'artisan de l'Evangelical Revival. Le site se décerne modestement le titre de World's Largest Edwards Website, ce qui pourrait bien être la vérité.
The Horatius Bonar homepage : par l'auteur de the Richard Baxter Homepage. Biographie, textes en ligne, nombreux hymnes de l'un des fondateurs de la Free Church of Scotland.
William Booth et l'Armée du salut William Booth  selected works (à décharger) : encore peu de textes, sur un site militant (mais cependant, on  y trouve  Visions, par William Booth, qui n'avait pas été réédité depuis 90 ans). The Salvation Army Online Library : rapports, journaux en ligne The Salvationist, the War Cry, Kids Alive (presse enfantine), ouvrages, dont In Darkest England and The Way Out de William Booth (bientôt, un fac-simile en pdf de l'édition de 1880.

15/05/2018